0c353ce81e0c8377f3f410688728cc26.jpg
1d1a76f93de1f2a99b0c1897da0b97a1.jpg
0e85256f5ecce6c8ae3f1db4558d96ef.jpg

Recherche

Partenariats

Instruments de partenariats au Sud

Partager

 

PALOC est porteuse de plusieurs dispositifs de partenariat Nord-Sud et Sud-Sud soutenus par l'IRD via des plateformes scientifiques, pédagogiques et techniques, qui sont les piliers de la stratégie géopolitique et scientifique de PALOC aux Suds.

 

Ces plateformes scientifiques, pédagogiques et techniques, sont les piliers de la stratégie géopolitique et scientifique de PALOC aux Suds.
Parmi les thèmes communs à ces instruments et en cohérence avec ceux de PALOC, on retrouve : la construction des patrimoines naturels et culturels, la gestion des Aires Protégées et en particulier des AMP, la résilience des socio-écosystèmes, la valorisation de la biodiversité.
Les disciplines associées sont plus larges que celles de PALOC, contribuant à des approches croisées entre les SHS et les sciences naturalistes (géologues, climatologues, hydrologues, écologues, biologistes, etc.).

 

La JEAI KENWEB (Kenyan Wetland Biodiversity Research Group)

La Jeune Équipe Associée KENWEB sur les zones humides d'Afrique de l'Est est basée au Kenya.
Cette équipe est multidisciplinaire (biologistes, hydrologues, hydrogéologues, géographes, anthropologues) et multi-institutionnelle avec des chercheurs associés aux National Museums of Kenya, à l'Université de Nairobi, au Kenya Wildlife Service, à l'IRD, mais aussi plus récemment à l'Université de Leuven en Belgique, au Muséum de Tulane aux USA et à UNESCO-IHE aux Pays Bas.

L'objectif du projet de recherche de KENWEB est de mettre en place une méthodologie pour décrire les valeurs de biodiversité et les services écosystémiques des zones humides tropicales, et de définir des scénarios d'évolution pour les zones humides étudiées en fonction de plusieurs options d'aménagement. Les terrains de l'équipe comprenaient au départ deux zones humides au Kenya (le delta du Tana et le marais de Loboi) mais se sont élargis au marais de Kibwezi et au plateau de Laikipia. L'accent est mis sur l'acquisition de données sur le terrain et l'accompagnement d'étudiants Kenyans en Master et Thèse.
Site web / Facebook

Actualités de la JEAI : Conférence Internationale AFRIDELTA

 

Le LMI PATEO

Le laboratoire Mixte International PATEO sur la gouvernance des patrimoines et territoires des deltas ouest-africains couvre la Mauritanie, le Sénégal La Gambie et la Guinée-Bissau. Il est hébergé par le laboratoire LEIDI de l'UGB à Saint Louis, au Sénégal.
Créé pour cinq ans (2012-2016), le Laboratoire Mixte International (LMI) « Patrimoines et Territoires de l'eau » (LMI PATEO) est co-dirigé par le laboratoire LEIDI de l'UGB (hôte) et l'UMR PALOC, de l'IRD. PATEO est une plate-forme commune de recherche et d'enseignement sur la gouvernance des trois deltas transfrontaliers de la sous-région ouest-africaine (Fleuve Sénégal, Saloum-Niumi et Casamance-Geba).
Il comprend des géographes de sensibilités variées (de la géographie de l'environnement à l'écologie politique) spécialisés dans l'analyse des dynamiques territoriales et travaillant en partenariat avec d'autres équipes de SHS (anthropologues, historiens, archéologues, économistes, muséologues) et de bio-écologie.
Ses principaux objectifs sont de contribuer aux réflexions sur les valeurs de la biodiversité et l'identification des biens et services, de créer des banques d'informations géographiques fiables, actualisées et normalisées à l'échelle des deltas et d'accompagner tout type d'initiative de développement durable local à travers des actions innovantes (productions localisées, écomusées). Ce LMI fait aussi partie de la Plateforme Pluridisciplinaire Régionale SREC (Sociétés Rurales, Environnement, Climat en Afrique de l'Ouest).

 

LES PPR

Deux programmes pluridisciplinaires, régionaux et thématiques ou PPR portent sur les relations sociétés-milieux, à savoir AMAZ « Dynamiques environnementales et socioéconomiques et ressources en Amazonie » et SREC « Sociétés Rurales, Environnement et Climat en Afrique de l'Ouest.
Le PPR PAREGO porte sur les patrimoines, les ressources et leurs usages et couvre les pays d'Afrique de l'Est et de l'Océan Indien.
PALOC est associée à 4 autres PPR : 1 en Afrique centrale (FTH : « Biodiversité, changements globaux et santé dans les forêts tropicales humide »s), 1 en Asie du Sud et du Sud-Est (SELTAR : « Sols, Eaux, Littoraux et Sociétés face aux Risques »), 1 en Amérique latine (REMS), 1 en Méditerranée (MEDISOC).

Recherche

Partenariats

Instruments de partenariats au Sud

Partager

 

PALOC est porteuse de plusieurs dispositifs de partenariat Nord-Sud et Sud-Sud soutenus par l'IRD via des plateformes scientifiques, pédagogiques et techniques, qui sont les piliers de la stratégie géopolitique et scientifique de PALOC aux Suds.

 

Ces plateformes scientifiques, pédagogiques et techniques, sont les piliers de la stratégie géopolitique et scientifique de PALOC aux Suds.
Parmi les thèmes communs à ces instruments et en cohérence avec ceux de PALOC, on retrouve : la construction des patrimoines naturels et culturels, la gestion des Aires Protégées et en particulier des AMP, la résilience des socio-écosystèmes, la valorisation de la biodiversité.
Les disciplines associées sont plus larges que celles de PALOC, contribuant à des approches croisées entre les SHS et les sciences naturalistes (géologues, climatologues, hydrologues, écologues, biologistes, etc.).

 

La JEAI KENWEB (Kenyan Wetland Biodiversity Research Group)

La Jeune Équipe Associée KENWEB sur les zones humides d'Afrique de l'Est est basée au Kenya.
Cette équipe est multidisciplinaire (biologistes, hydrologues, hydrogéologues, géographes, anthropologues) et multi-institutionnelle avec des chercheurs associés aux National Museums of Kenya, à l'Université de Nairobi, au Kenya Wildlife Service, à l'IRD, mais aussi plus récemment à l'Université de Leuven en Belgique, au Muséum de Tulane aux USA et à UNESCO-IHE aux Pays Bas.

L'objectif du projet de recherche de KENWEB est de mettre en place une méthodologie pour décrire les valeurs de biodiversité et les services écosystémiques des zones humides tropicales, et de définir des scénarios d'évolution pour les zones humides étudiées en fonction de plusieurs options d'aménagement. Les terrains de l'équipe comprenaient au départ deux zones humides au Kenya (le delta du Tana et le marais de Loboi) mais se sont élargis au marais de Kibwezi et au plateau de Laikipia. L'accent est mis sur l'acquisition de données sur le terrain et l'accompagnement d'étudiants Kenyans en Master et Thèse.
Site web / Facebook

Actualités de la JEAI : Conférence Internationale AFRIDELTA

 

Le LMI PATEO

Le laboratoire Mixte International PATEO sur la gouvernance des patrimoines et territoires des deltas ouest-africains couvre la Mauritanie, le Sénégal La Gambie et la Guinée-Bissau. Il est hébergé par le laboratoire LEIDI de l'UGB à Saint Louis, au Sénégal.
Créé pour cinq ans (2012-2016), le Laboratoire Mixte International (LMI) « Patrimoines et Territoires de l'eau » (LMI PATEO) est co-dirigé par le laboratoire LEIDI de l'UGB (hôte) et l'UMR PALOC, de l'IRD. PATEO est une plate-forme commune de recherche et d'enseignement sur la gouvernance des trois deltas transfrontaliers de la sous-région ouest-africaine (Fleuve Sénégal, Saloum-Niumi et Casamance-Geba).
Il comprend des géographes de sensibilités variées (de la géographie de l'environnement à l'écologie politique) spécialisés dans l'analyse des dynamiques territoriales et travaillant en partenariat avec d'autres équipes de SHS (anthropologues, historiens, archéologues, économistes, muséologues) et de bio-écologie.
Ses principaux objectifs sont de contribuer aux réflexions sur les valeurs de la biodiversité et l'identification des biens et services, de créer des banques d'informations géographiques fiables, actualisées et normalisées à l'échelle des deltas et d'accompagner tout type d'initiative de développement durable local à travers des actions innovantes (productions localisées, écomusées). Ce LMI fait aussi partie de la Plateforme Pluridisciplinaire Régionale SREC (Sociétés Rurales, Environnement, Climat en Afrique de l'Ouest).

 

LES PPR

Deux programmes pluridisciplinaires, régionaux et thématiques ou PPR portent sur les relations sociétés-milieux, à savoir AMAZ « Dynamiques environnementales et socioéconomiques et ressources en Amazonie » et SREC « Sociétés Rurales, Environnement et Climat en Afrique de l'Ouest.
Le PPR PAREGO porte sur les patrimoines, les ressources et leurs usages et couvre les pays d'Afrique de l'Est et de l'Océan Indien.
PALOC est associée à 4 autres PPR : 1 en Afrique centrale (FTH : « Biodiversité, changements globaux et santé dans les forêts tropicales humide »s), 1 en Asie du Sud et du Sud-Est (SELTAR : « Sols, Eaux, Littoraux et Sociétés face aux Risques »), 1 en Amérique latine (REMS), 1 en Méditerranée (MEDISOC).